Aider, plus qu'une volonté

RECHERCHE DE MASQUE

SECOURISTES SANS FRONTIERES mobilise ses troupes pour aider les personnels soignants dans leur combat contre le COVID 19.

Nous venons de déclencher une grande collecte de masques et autre matériel de protection médical dans les entreprises pour les remettre à ceux qui en ont le plus besoin.

La collecte a commencé par le stock d’urgence propre à SECOURISTES SANS FRONTIERES, les masques étant stockés pour un départ en mission humanitaire après un séisme. Il était évident pour nous que, malheureusement, nous ne partirons pas dans un délai rapproché, si une catastrophe naturelle majeure avait lieu dans le monde.

Nous avons offert 1000 masques FFP2 et 600 masques chirurgicaux à notre partenaire SOS MEDECINS FRANCE par le biais de la structure de Dijon.

En Moselle, la délégation LORRAINE GRAND EST a pu remettre à l’Hôpital SCHUMAN de Metz 700 masques FFP2 et distribuer à des médecins et infirmières près de 900 masques chirurgicaux.

La délégation AUVERGNE a fait don de tout son stock de gants et masques.

La délégation RHONE ALPES a remis également des masques à l’hôpital de Grenoble.

La délégation BOURGOGNE FRANCHE COMTE est également mobilisée. Au-delà de notre stock initial de plusieurs centaines de masques FFP2 et chirurgicaux remis à des structures hospitalières, elle a collecté plus de 1000 masques trouvés dans des entreprises essentiellement. Ils ont été remis aux personnels de santé libéraux.

 Il est intéressant de rappeler que les masques FFP2 même périmés (beaucoup avaient été stockés au moment de l’épidémie H1N1) peuvent être encore utilisés sous réserve d’une inspection de leur état. C’est une directive de la Direction Générale de la Santé qui l’indique. Il est précisé qu’avant de mettre en œuvre ces tests, les conditions de conservation des masques doivent avoir été conformes à celles préconisées par l’OMS pour les produits pharmaceutiques et autres fournitures médicales. Les recommandations de l’OMS prévoient un stockage dans des zones sèches et bien ventilées avec une température comprise entre 15 et 25 °C.

Les tests préconisés, aisément réalisables, sont les suivants :

  • Vérification de l’intégrité des conditionnements par contrôle visuel ;
  • Vérification de l’apparence (couleur d’origine) du masque par contrôle visuel ;
  • Vérification de la solidité des élastiques et de la barrette nasale de maintien du masque ;
  • Essai d’ajustement du masque sur le visage.

Pour les établissements de santé, afin de réaliser ces tests, les directions des structures sanitaires favoriseront leurs ressources internes, comme les laboratoires de contrôles pharmaceutiques en lien avec leur service d’assurance qualité.

Pour les professionnels de santé libéraux, une expertise pharmaceutique de proximité peut être le cas échéant sollicitée.

Enfin en ce contexte particulier, nous avons une pensée particulière pour tous nos membres médecin, infirmier(e), aide-soignant(e), ambulancier(e) et pompier, en première ligne de cette crise sanitaire sans précédent dans notre pays et ailleurs.

L’ONG SECOURISTES SANS FRONTIERES reste prête à mobiliser sa logistique (tentes, groupe électrogène, etc…) si des mises en place de Poste Médical avancé lui sont demandées.

Si vous possédez des masques, même périmés, chez vous ou dans votre entreprise, dans la région GRAND EST ou en ILE DE FRANCE et que vous voulez les offrir à du personnel soignant, contactez-nous soit par Messenger soit par mail à .

© 2009-2019 | Secouristes Sans Frontières