Aider, plus qu'une volonté

Rencontres internationales

Septembre 2010 : Meeting mondial INSARAG Kobe Japon

insarag global meeting 2010Secouristes Sans Frontières a envoyé un de ses membres au Japon, à Kobe pour le premier meeting international de l'INSARAG (International Search And Rescue Advisory Group), structure sous l'égide l'ONU. 

Cette réunion, accueillie par le Gouvernement du Japon, s'est déroulée les 14, 15 et 16  septembre et a vu la participation de 188 membres représentant 82 pays. Ces 3 jours de travail ont permis de travailler sur les actions entreprises depuis plus de 20 ans et sur les objectifs de la structure. 

SSF remercie son partenaire Groupe Leader pour le financement de ce déplacement. 

insaragINSARAG, structure sous l'égide de l'ONU, a été créée en 1991, à la suite du tremblement de terre de 1988 en Arménie dans le but d'assurer plus de cohérence et de coordination des activités de recherche de la part des équipes internationales engagées sur le terrain.

"La réponse aux catastrophes est de plus en plus complexe et les attentes de ce que nous pouvons faire pour aider dans de tels cas, sont maintenant beaucoup plus élevées. INSARAG a montré comment les pays et les organisations, les intervenants et les bénéficiaires, peuvent et doivent travailler ensemble pour élaborer des normes professionnelles dans le domaine de l'aide humanitaire. INSARAG est un modèle de coopération internationale à partir de laquelle nous pouvons tous apprendre », a déclaré Valerie Amos, Organisation des Nations Unies, Sous-Secrétaire général aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence.

Global meeting INSARAG Kobe 2010Monsieur l'Ambassadeur Toni Frisch, INSARAG Global président, a souligné l'importance de cette réunion comme une occasion de faire le bilan de ce que l'INSARAG a réalisé et de se préparer à de nouveaux défis. "Les principaux objectifs de cette réunion sont de capitaliser les expériences des différentes régions du monde afin non seulement de faciliter le développement de meilleures pratiques applicables au niveau mondial, mais aussi de favoriser une plus grande prise de conscience des équipes quant à l'importance de l'amélioration des techniques communes de recherche en milieu urbain. Nous nous devons aussi de renforcer les capacités de sauvetage dans les pays en développement" a déclaré l'ambassadeur Frisch. 

Cet accord est destiné à encourager les pays touchés par des catastrophes à faire appel à l'aide de l'INSARAG, à ses équipes d'assistance et de soutien. Les pays sont aussi invités à offrir un accès prioritaire aux équipes INSARAG afin qu'elles puissent faire une réelle différence dans les phases de recherche et de sauvetage lors d'un tremblement de terre ou autre catastrophe.  

Film de présentation INSARAG : les actions 2010, l'accréditation IEC, les objectifs

 

© 2009-2019 | Secouristes Sans Frontières