Aider, plus qu'une volonté

Création et parcours de l' ONG

Secouristes Sans Frontières est une association humanitaire, créée en 1978 par M. Arnaud FRAISSE. A l’époque, le secourisme d’urgence était peu structuré. Le constat et l’expérience de nos fondateurs faisaient alors apparaitre que l’offre en secours d’urgence dont pouvait avoir besoin la population touchée par une catastrophe n’était que peu couverte.
Il y avait là un domaine de travail pour des hommes et des femmes de bonne volonté…

Ainsi est née l’idée d’un secourisme d’urgence, très spécialisé, pour agir dans les cas de détresse les plus imprévisibles et les plus meurtriers tels que les tremblements de terre, les inondations, les ouragans ou les éruptions volcaniques.

Depuis, la conception de l’engagement bénévole altruiste et humaniste d’Arnaud FRAISSE s’est avérée parfaitement réaliste puisque nos équipes ont été depuis engagées sur différents terrains de catastrophe dans le monde : 

- Séisme au MEXIQUE (Mexico) en 1985
- Séisme en IRAN en 1990
- Séisme en INDE (Etat du MAHARASHTRA) en 1993
- Séisme en TURQUIE en août 1999
- Séisme en TURQUIE en novembre 1999
- Séisme en INDE (Budj, Etat du Gudjarat) en janvier 2001
- Séisme en ALGERIE (Boumerdes) en mai 2003
- Séisme en IRAN (Bam) en janvier 2004
- Tsunami au SRI LANKA en décembre 2004
- Séisme en HAITI en janvier 2010
- Séisme au NEPAL en 2015

 

En France, sur le théâtre de grandes inondations :

- VAISON LA ROMAINE en 1992
- ESBLY en 1994
- PONT SAINT MAXENCE et ASNELLES en 1995
- Départements du VAUCLUSE (CADEROUSSE) et du GARD (CODOLET) en septembre et octobre 2002
- Département du VAUCLUSE (CADEROUSSE) en janvier 2003

Après le passage destructeur de cyclones : 

- Cyclone MARYLIN en GUADELOUPE en 1995
- Cyclone GRETELLE  à MADAGASCAR en 1997
- Cyclone MITCHEL au GUATEMALA en 1998
- Cyclone DINA sur l’Ile de la REUNION en janvier 2002
- Cyclone IVAN sur l’Ile de la GRENADE en septembre 2004
- Cyclone NARGIS en BIRMANIE en mai 2008
- Cyclone HAIYAN aux PHILIPPINES en novembre 2013
- Cyclone IRMA sur l'Ile de Saint MARTIN en septembre 2017

Secouristes Sans Frontières propose ainsi depuis plus de 40 ans, aux pays et aux régions susceptibles d'être ravagés par une catastrophe naturelle, de collaborer bénévolement avec eux dans l'aide aux populations.

Notre spécialisation ne peut guère les aider en cas de famine ou de guerre civile. En revanche, dans le cas de séismes ou d'inondations, nous avons une aide de qualité professionnelle à leur apporter. En effet, à quoi sert un médecin s'il ne peut détecter et sortir une victime enfouie sous les décombres ou s'il ne peut accéder à un quartier parce que des arbres entravent les routes ? A l'inverse, lorsque la victime a été localisée, et pour l'extraire d'une zone d'éboulis, le secouriste seul, n'est plus compétent pour administrer des soins médicaux d'urgence. Un partenariat avec SOS MEDECINS FRANCE, nous permet d'avoir une réserve de personnel médical, prêt à partir à la moindre alerte.

Notre rôle est donc de guider, conseiller, détecter et évaluer les chances de retrouver des personnes ensevelies. Nous mettons en œuvre des techniques professionnelles résultant de notre expérience. Tout comme nous, nos chiens subissent un entrainement rigoureux et sont diplômés par notre centre de formation.

Naturellement, cette action est renforcée par une expérience de terrain importante acquise lors de nos différentes missions. Sans oublier les milliers d'heures d'entrainement de nos équipiers.

© 2009-2019 | Secouristes Sans Frontières